L’entreprise californienne est toutefois parvenue à redresse la barre par rapport à il y a un an, avec une hausse des ventes de presque 17%.

Rien ne va plus pour les tablettes. Le secteur accuse actuellement sa plus grosse crise identitaire. Saturé, le marché continue à s’effondrer, sous la pression de smartphones de plus en plus grands et d’hybrides de plus en plus performants. Au cours du dernier trimestre, moins de 10 millions de tablettes auraient été vendues dans le monde. En un an, le secteur a vu ses performances reculer de 11%. Et la tendance devrait continuer à s’affirmer…

Apple fait figure de bon élève, avec des ventes en croissance. Au cours du premier trimestre 2018, l’entreprise californienne n’avait vendu qu’1,98 million d’iPad. Cette année, elle est parvenue à écouler 2,31 millions d’iPad sur la même période. Les chiffres n’en restent pas moins anecdotiques par rapport au fantastique business que représente le secteur du mobile.

Si Apple domine aujourd’hui encore le marché des tablettes, nul ne sait combien d’années encore l’entreprise proposera des iPad. Le lent déclin du secteur devrait logiquement pousser Apple à s’écarter de ce marché d’ici quelques années.

IDC l’assure toutefois, le marché reste viable, grâce notamment aux entreprises qui continuent à utiliser massivement les tablettes tactiles.

Au cours de l’année 2019, le secteur devrait enregistrer une baisse des ventes de l’ordre de 8,7%, qui pourrait elle aussi affecter le chiffre d’affaires d’Apple.