Les prochains smartphones de la Pomme pourraient bien faire leurs adieux à l’une des fonctionnalités introduite il y a quelques années : 3D Touch. Une disparition qui ne serait pas une grande perte tant la fonctionnalité s’est révélée peu utile.

En réalité, le 3D Touch est une extension de la technologie Force Touche qui consiste à laisser appuyer son doigt sur une application ou un onglet afin de faire apparaitre un menu de raccourci. Le 3D Touch permet de réaliser différentes commandes en fonction de la puissance ou de la longue de son touché. Une technologie introduite avec l’iPhone 6s, en 2015, qui ne devrait pas se retrouver sur les iPhone 2019.

Ce n’est pas une révélation-choc, l’année dernière déjà, MacRumors affirmait qu’Apple tirerait un trait sur la technologie 3D Touch en 2019. Une prévision que le site d’informations réitère, citant une note de recherche de Blayne Curtis et ses associés, analystes chez Barclays. Ceux-ci auraient participé à une réunion avec des fournisseurs de la chaîne d’approvisionnement de la Pomme durant laquelle la disparition de 3D Touch aurait été évoquée.

Bien qu’intéressante, la fonctionnalité n’a jamais vraiment réussi à séduire le public. En cause, un manque de clarté sur le nombre d’applications compatibles avec 3D Touch et sur la manière d’en profiter au maximum.

Si les iPhone 2019 ne disposeront pas de 3D Touch, ils pourraient tout de même intégrer Haptic Touch, un mix entre l’appui long et 3D Touch introduit avec l’iPhone Xr.