Selon une rumeur très persistante, la firme californienne cherchera à développer son propre véhicule intelligent. Un projet sur lequel la Pomme travaillerait depuis des années, mais qui ne semble pas aboutir. L’une des solutions serait de faire appel à une société qui s’y connait. Pourquoi pas Tesla ?

Novice en la matière, Apple pourrait remédier à son manque de savoir-faire dans le secteur automobile en s’associant à un constructeur reconnu. Mieux encore, la firme californienne pourrait tout simplement racheter un fabricant de voitures pour accélérer son projet d’Apple Car. Selon un analyste, la Pomme aurait en réalité déjà envisagé cette possibilité.

Analyste chez Roth Capital Partners, Craig Irwin affirme qu’Apple a déjà fait une offre sérieuse en 2013 pour racheter Tesla. L’homme avance que l’offre était de 240 dollars l’action – à titre comparatif, l’action de Tesla vaut aujourd’hui 205 dollars. Il ne dit pas jusqu’où les négociations ont été menées, mais celles-ci n’ont pas abouti – comme nous le savons – à une offre officielle.

Craig Irwin avance que plusieurs sources lui ont confirmé la chose, mais rien n’affirme clairement qu’Apple et Tesla s’apprêtaient à passer un accord en 2013.

Les difficultés rencontrées aujourd’hui par Tesla pourraient peut-être relancer les discussions, même si Apple semble depuis s’être réorientée vers le développement de technologie de conduite autonome. Il lui faudrait donc tout de même un associé actif dans le monde automobile.