Apple alerte les utilisateurs de Mac anciens d’un potentiel risque à la suite d’une faille de sécurité concernant les processeurs Intel.

Il a récemment été découvert une nouvelle brèche qui concerne les processeurs fabriqués par Intel. Du nom de ZombieLoad, cette brèche affecte tous les processeurs produits à partir de 2011.

Intel a depuis corrigé cette faille en délivrant le microcode nécessaire aux fabricants d’ordinateurs. Cependant, Apple prévient ses utilisateurs qu’il existerait un risque pour ses Mac fabriqués entre 2009 et 2010.

Tout risque concernant la brèche ZombieLoad est écarté, mais d’autres failles du même type risquent de poser problème. Apple serait dans l’impossibilité de déployer une mise à jour pour ces Mac – qualifié de vintage ou d’obsolète – puisqu’Intel ne fournira aucun code pour corriger un quelconque problème.

Le constructeur californien explique d’ailleurs sa méthode pour écarter tout risque pour les appareils plus récents. Cette solution est appliqué au détriment des performances qui se retrouvent réduites de près de 40 %, avec la nécessité de désactiver l’hyper-threading. Cette technologie permet d’améliorer les performances d’un processeur en divisant un cœur physique en deux cœurs numériques.

Apple a apporté des précisions supplémentaires et a publié une liste des appareils qui ne sont pas concernés par cette solution écartant le risque d’exploitation de cette brèche, qui se retrouvent donc être potentiellement vulnérables.

Néanmoins, un moyen permettant d’exploiter la brèche liée à ZombieLoad sera très difficile à mettre en place et le risque de toute attaque est donc, fort heureusement, plutôt faible.