Le réseau social à l’oiseau bleu a révélé avoir fait une erreur en interne. Une bourde qui se traduit par le partage de la localisation de certains de ses utilisateurs iOS à l’un de ses partenaires, et ce, sans leur consentement.

Les scandales liés aux abus des géants quant à l’utilisation des données personnelles des internautes se multiplient depuis quelque temps. Si Facebook détient la palme du plus grand nombre de polémiques, il n’est pas un cas unique. L’année dernière, Twitter révélait avoir été victime d’une faille qui rendait publics certains comptes et messages privés. Cette fois-ci, le réseau social à l’oiseau est de nouveau victime d’un souci lié à la vie privée de ses utilisateurs sauf que, cette fois-ci, il s’agit d’une erreur interne.

Dans un billet publié sur son blog, Twitter révèle avoir communiqué « par accident » les données de localisation de certains de ses utilisateurs iOS à l’un de ses partenaires. Une bourde qui, selon l’intéressé, a été rapidement corrigée. Les données personnelles des utilisateurs concernés ne seraient pas restées longtemps accessibles pour le fameux partenaire.

Selon Twitter, le bug ne touchait que la version iOS de son application et seulement les utilisateurs qui se connectaient avec plusieurs comptes. Si l’un d’entre eux avait l’option « Localisation exacte » activée dans l’application, celle-ci récoltait les données pour l’ensemble des comptes utilisés sur cette même application.

Le réseau social assure avoir corrigé le bug, mais Twitter conseille tout de même aux utilisateurs de vérifier si l’option est activée ou non et si leurs localisations ont été partagées sans leur consentement. Les utilisateurs concernés devraient être contactés par le réseau social.