Chose qui n’a rien de surprenant, le nombre de logiciels malveillants en circulation baisse, mais ce sont les plates-formes ciblées qui elles évoluent, avec une nette augmentation pour les utilisateurs de Mac.

Malwarebytes vient de publier son “Cybercrime Tactics and Techniques” pour le premier trimestre 2019. Comme le montre ce rapport, le nombre de logiciels malveillants en circulation est en baisse avec 35 % de détections en moins par rapport au précédent trimestre.

Le plus surprenant dans ce rapport ce sont les cibles de ces logiciels malveillants.  Malwarebytes constate une hausse de 62 % de détections sur les Mac. Cette évolution est due au nombre vertigineux d’adwares en circulation avec une augmentation de 201 %, en comparaison avec le dernier trimestre 2018.

Les logiciels malicieux sont d’ailleurs de plus en plus sophistiqués, avec des portions de codes qui s’appuient sur du contenu open source, en essayant de placer des lignes de commandes cachées au sein de certains exécutables. Le but étant de pouvoir plus facilement créer des portes dérobées afin d’installer ensuite d’autres logiciels tout aussi malveillants.