Avec seulement 8 millions d’abonnés payants aux Etats-Unis en 2024, Apple TV+ pourrait ne pas connaître le succès escompté.

Positionnement douteux, censure omniprésente, branding compliqué, offre anémique : les raisons pour lesquelles les analystes doutent du succès d’Apple TV+ sont nombreuses. Le cabinet Research and Markets s’est pour la première fois risqué à tenter de prédire quel succès la plate-forme pourrait remporter. Selon ses analystes, Apple TV+ pourrait ne compter que 8 millions d’abonnés en 2024, sur le sol américain, sur un total de 160 millions d’abonnés à des plates-formes de streaming.

Arrivé tardivement sur le marché, Apple pourrait avoir beaucoup de mal à percer face à ses concurrents. Le marché est actuellement dominé par Netflix et Amazon Prime. L’arrivée de Disney + pourrait toutefois entraîner une évolution rapide du secteur.

Paradoxalement, les annonces d’Apple n’ont pas vraiment enthousiasmé le public ni les spécialistes, qui sont nombreux à penser qu’Apple n’investit pas suffisamment dans la production de contenus. En 2019, Apple ne devrait dépenser qu’un milliard de dollars pour la production de contenus, contre près de 15 milliards pour Netflix.

Ces projections restent toutefois très approximatives puisqu’on ne connait pas encore tous les détails de l’offre et notamment le prix des abonnements. On s’en doute également, Apple adaptera très certainement sa stratégie s’il ne remporte pas le succès escompté sur ce marché.