Apple a enterré la hache de guerre avec Qualcomm. Les deux firmes ont même signé un nouvel accord commercial et il semblerait que le fondeur en resort grand gagnant dans cette histoire.

Mardi 16 avril, Apple a annoncé par le biais d’un communiqué de presse que le procès face à Qualcomm n’était plus. La firme de Cupertino a ajouté qu’un montant avait été versé et qu’un nouvel accord de licence avait été signé afin d’accéder aux composants du fabricant américain.

Alors qu’Apple est du genre à garder le secret le plus total, il semblerait que des informations ont fuité. AppleInsider a apparemment réussi à accéder à une note d’information de la banque UBS, stipulant que le deal a été extrêmement bénéfique pour Qualcomm.

Dans cette note, UBS suggère qu’Apple devrait verser entre 8 et 9 dollars, par appareil vendu, à Qualcomm, ce qui permettra à la firme d’empocher entre 5 et 6 milliards de dollars.

Il y a encore quelques années, avant que les deux sociétés ne s’engagent dans un procès, Qualcomm n’empochait que 5 $ par appareil.

La difficulté à s’approvisionner en puces modem compatible 5G est la raison qui a du motiver Apple à revoir sa position, mais cette décision s’avère au final plutôt coûteuse.