À en croire les derniers chiffres, les ventes d’iPhone sont en chute et Apple a été obligé de revoir ses estimations à la baisse.

Apple ne communique plus le nombre d’iPhone vendus, et cela n’empêche pas certains experts de porter leurs estimations. Au cours du premier trimestre calendaire, soit le second trimestre fiscal pour 2019, SeekingAlpha estime qu’entre 37 et 42 millions d’unités ont été vendus. Ce chiffre s’éloigne des estimations fixées par Apple, situées entre 40 et 45 millions d’unités.

La demande est en effet plus faible pour les modèles d’iPhone de 2018 (XS, XS Max et XR) que pour les modèles précédents et force la firme à revoir ses objectifs de vente. Pour le troisième trimestre fiscal (avril à juin), les analystes s’attendent à des ventes oscillant entre 28 et 33 millions d’unités d’iPhone, soit une chute de 21 à 24M des chiffres de ventes.

En comparaison, lors de son premier trimestre fiscal 2019 – allant du mois d’octobre au mois de décembre 2018, les ventes d’iPhone ont rapporté 51,9 milliards de dollars. Malgré un chiffre important, les ventes n’ont pas atteint les 59,8 milliards que la firme a su amasser lors du même trimestre en 2017, soit une chute d’environ 15%.

Ce déclin n’est pas une si grande surprise pour Apple et ceci est l’une des raisons qui poussent la firme à élargir ses sources de revenus. Les ventes d’appareils n’est, de toute manière, que le second business le plus rentable derrière les services qui sont de plus en plus vastes puisque l’on compte entre autres: iTunes, Apple Music, Apple News+, Apple TV+, l’App Store, Apple Arcade, Apple Care…