Les projets d’Apple en matière d’appareils connectés n’ont pas débutés avec l’iPhone ou l’iPad. La firme avait exposé dans les années 90 une tablette connectée qui n’avait jamais dépassé le stade de prototype. L’un de ces appareils vient de faire resurgir sur la toile avec une présentation de son fonctionnement en vidéo.

C’est lors du MacWorld qui s’est tenu à Boston en 1993 que la Pomme avait présenté l’Apple W.A.L.T. signifiant Wizzy Active Lifestyle Telephone.

L’appareil, qui est à la croisée d’un téléphone et d’un ordinateur, – que l’on identifierait de nos jours comme une tablette – était connecté au réseau téléphonique et fonctionnait avec un stylet.

L’Apple W.A.L.T. possédait des composants du Powerbook 100, le premier ordinateur portable d’Apple. Il était également doté d’un stylet, d’un microphone et d’un haut-parleur en fonctionnant sous Mac OS 6.

Avec son écran tactile, il était possible d’afficher un carnet d’adresses, de passer des appels, de voir apparaître la fiche de contact lors d’une télécommunication et même d’écrire de manière manuscrite. Il était également possible de s’en servir pour consulter l’état de ses comptes bancaires et d’envoyer des fax.

Même si ces fonctionnalités semblent plutôt simples et même archaïques de nos jours, il s’agissait de la pointe de la technologie à cette époque. On peut cependant y voir un concept qui rappelle pour beeaucoup l’iPad et même l’iPhone.

L’Apple W.A.L.T. n’a jamais été commercialisé et l’on peut rapidement comprendre pourquoi. Malgré un appareil de taille imposante, il y avait encore beaucoup de progrès à faire concernant l’usage de la technologie tactile. La navigation se voulait être plutôt compliqué et l’écriture cursive n’était pas ce qu’il y avait de plus performant.

D’autant plus, il fallait d’autant plus compter sur une prise de courant afin de pouvoir la faire fonctionner. Il n’était donc pas possible de s’en servir de manière nomade contrairement à la concurrence qui proposait le Newton, un PDA sous architecture ARM et fonctionnant sur batterie.

Cette relique du passée a été retrouvée par Sonny Dickson, célèbre pour ses vidéos YouTube et spécialisé pour ses partages de fuites d’informations. Les modèles d’Apple W.A.L.T. sont aujourd’hui coûteux, compte tenu de leur rareté. Un modèle s’était en effet vendu à 8.000 $ en 2012.