Introduit il y a peu de temps en Europe, l’électrocardiogramme de l’Apple Watch a déjà porté ses fruits. Celui-ci a permis de sauver la vie d’un utilisateur allemand.

L’ECG de l’Apple Watch est désormais disponible depuis la mise à jour watchOS 5.2 dans certains pays d’Europe comme la Belgique, la France, le Royaume-Uni, l’Espagne ou encore l’Allemagne. Les autorités ayant donné leur accord, Apple a pu mettre en place sa mise à jour qui fournissait toutes les fonctionnalités médicales à sa smartwatch.

Cet ajout a permis de sauver la vie d’un allemand, ou du moins de la prolonger. Lecteur d’un journal de la ville de Francfort, la personne était tout d’abord très sceptique sur cette fonctionnalité. Il n’arrivait pas à croire qu’il était possible qu’une montre connectée puisse détecter un trouble du rythme cardiaque en si peu de temps, une trentaine de secondes.

Après avoir testé l’ECG de la montre pour appuyer ses dires, celui-ci lui a détecté une fibrillation auriculaire. Au départ, il ne voulait pas croire ce diagnostic, d’autant plus qu’un de ses amis médecins lui a confirmé que la montre se trompait.

Toujours est-il qu’il s’est tout de même rendu dans un hôpital pour faire un ECG, afin d’être sûr de ne rien manquer. Cet ECG a confirmé ce que la montre lui avait annoncé : il était atteint d’une fibrillation auriculaire. Ce trouble, qui fait accélérer le rythme cardiaque, doit absolument être pris en compte pour éviter les risques d’accident vasculaire.

Après cette aventure, il a indiqué que l’Apple Watch avait permis « de prolonger sa vie ».

Victor Dussaiwoir (st.)