Malgré un début de semaine particulièrement abondant en annonces de nouveaux produits, Apple semble avoir opté pour une présentation ultérieure de son AirPower. Mauvaise nouvelle à l’horizon ? Rien n’est moins sûr, les multiples indices laissés par-ci par-là par Apple laissent plutôt supposer le contraire.

En effet, si l’AirPower se fait attendre depuis presque deux ans, de nombreux indices indiquent qu’Apple a surmonté les problèmes technologiques qu’il avait rencontrés avec son produit et serait sur le point de le présenter en détails. Il est vrai que depuis quelques mois, de nombreuses allusions au socle de recharge par induction se retrouvent dans plusieurs produits ou logiciels de la Pomme, notamment dans le code d’iOS 12.2, au sein de dépôts de certifications, le nouveau visuel sur le site australien de la Pomme, mais surtout, la récente sortie des AirPods 2 dont le boîtier est vendu comme étant compatible avec la technologie de recharge sans fil. On ne peut pas faire plus clair.

Et comme si cela ne suffisait pas, MacRumors révèle qu’Apple vient de racheter la marque AirPower. Depuis le début de l’année, une autre société avait tenté de mettre la main sur ce nom contraignant Apple à remuer ciel et terre pour le récupérer. Désirant accélérer les choses et après avoir tenté la voie des tribunaux en vain, la firme californienne aurait d’ailleurs choisi une solution plus rapide : racheter la marque.

On ne sait pas quel montant Apple a déboursé pour qu’Advanced Access Technologies retire sa demande de dépôt de marque, mais on peut imaginer que c’était un montant conséquent.

Tout semble s’arranger pour la firme californienne concernant son AirPower. Il ne reste plus qu’à attendre le lundi 25 mars, 18 h (heure belge) pour enfin – peut-être – découvrir officiellement et en détails le socle de recharge par induction made in Apple.