Le prototype du tout premier iPhone vient d’être révélé au grand jour. Les ingénieurs en charge du projet devaient utiliser cette grande carte-mère pourpre – en rapport avec le nom de code du projet – afin d’effectuer tout leur test technique.

Tous les composants de l’appareil étaient éclatés sur cette carte PCB. Malgré le fait que la forme du premier iPhone soit reconnaissable grâce à la présence d’un écran sur ce modèle, ce n’était pas le cas de toutes les versions prototypes.

Certains concepteurs devaient effectivement brancher un écran externe à cette carte prototype. Nombreux étaient ces ingénieurs à ne même pas connaître le design final avant la mise sur le marché du premier iPhone.

Steve Jobs tenait à ce qu’aucune information ne puisse être ébruitée et gardait les rennes du projet bien en main. Cette carte ne servait pas uniquement à garder le secret, mais surtout à pouvoir tester chaque élément indépendant les uns des autres.

Comme le détail cet article de The Verge, on peut voir au centre de cette carte électronique le processeur de l’appareil, un processeur K4X1G153PC. Apple utilisait également des mémoires Samsung qui étaient comprises avec un processeur ARM cadencé à 620 MHz, identifié par le nom de code ARM1176JZF.

En guise de mémoire de stockage, Apple utilisé une carte à base de NAND, la K9HBG08U1M, pour le stockage du système d’exploitation. Cette technologie est la même que l’on retrouve sur la plupart des SSD actuels.