L’une des annonces que pourrait faire Apple lors de sa keynote du 25 mars prochain concerne son fameux service d’abonnement à la presse, Apple News. La Pomme pourrait miser pour une offre d’abonnement à 10 € par mois. Encore faut-il que la presse accepte ce tarif.

Pour l’instant, Apple News est gratuite, mais basique. Ce service propose des un condensé de lien vers des articles gratuits, mais cela devrait drastiquement changer avec la nouvelle formule d’Apple News Magazine. En effet, la firme californienne serait en train de préparer une nouvelle formule regroupant les magazines et titres de presse dans une même application qu’un lecteur pourrait consulter en souscrivant à un abonnement auprès de la Pomme.

Le prix de l’abonnement pourrait d’ailleurs se situer aux alentours de 10 euros par mois. Un forfait intéressant pour les consommateurs, mais beaucoup plus problématique pour les fournisseurs de contenus, la presse. Il serait d’ailleurs question d’une commission bien plus importante pour Apple que sur l’App Store, à 50% au lieu de 30%.

À ce tarif-là, les différents journaux et magazines n’auront plus grand-chose à se partager. De quoi refroidir l’éditeur. Certains hésiteraient d’ailleurs à adhérer au service, quand d’autres pensent simplement à le quitter. Or, une partie du contenu d’Apple News Magazines viendrait d’anciens contrats passés entre certains titres de presse et l’ancienne application Kiosque, qui reposait sur le même principe de magazines et journaux à la demande. Application qu’Apple avait rachetée l’année dernière, récupérant les contrats avec, notamment Wired et The New Yorker, Men’s Health, Cosmopolitan et People. Certains envisageraient de quitter le navire.

Depuis plusieurs mois déjà, la firme de Cupertino négocie avec The Wall Street Journal, mais la firme louche aussi sur New York Time et Washington Post. L’intégration du premier pourrait justifier – en partie – le prix de l’abonnement puisque celui déjà appliqué par The Wall Street Journal est déjà plus onéreux (39 dollars) que certains autres journaux. 

Nous devrions en apprendre plus lors de sa présentation officielle qui devrait se dérouler le 25 mars prochain, lors de la keynote de printemps. Le service en question devrait évidemment être réservé aux États-Unis dans un premier temps, à voir si les éditeurs de presse à l’internationale sont séduits par le concept.