La firme de Cupertino n’apprécie pas l’usage d’un logo, qui s’inspirerait un peu trop ouvertement de son propre logo.

Le géant américain vient d’intenter une action en justice contre le parti norvégien Progress Party, pour l’usage d’un logo qui serait trop similaire à son propre logo.

Le logo en question se distingue de celui d’Apple par l’usage de couleurs, la présence d’une lettre au milieu de la pomme et une forme légèrement différente.

Si les deux logos diffèrent, la firme de Cupertino a depuis des années la réputation d’être très féroce à l’égard des entreprises et organisations utilisant le logo d’une pomme, même lorsque celle-ci n’est pas croquée.

L’organisme en charge du dépôt des brevets en Norvège a jusqu’au 29 mars prochain pour se prononcer, après quoi de nouvelles poursuites seront engagées.

Délire mégalomane ou risque réel de voir la marque salie par un usage politique de son logo? Le débat est ouvert.