Le 25 mars prochain serait la date choisie par la Pomme pour présenter au monde son service de vidéos à la demande. Un service très attendu où les abonnés pourront profiter de contenus exclusifs sur lesquels la Pomme aurait appliqué une certaine censure.

La présentation du nouveau service d’Apple semble imminente. Un service qui soulève encore de nombreuses questions notamment sur sa date de lancement officielle, le prix de son abonnement, mais aussi son contenu. Depuis quelques mois, des informations concernant ce dernier point apparaissent sur la toile, relayées par divers journaux et blogs spécialisés, et une tendance semble se dessiner. Le contenu de la plateforme de streaming d’Apple serait on ne peut plus prude.

Une rumeur qui n’est pas invraisemblable. Le PDG de la firme californienne n’a jamais caché sa volonté de proposer des contenus familiaux, s’opposant fortement à toute forme de violence verbale, graphique ou pornographique. Une volonté qui se retrouverait dans l’ensemble des programmes exclusifs au service de la Pomme.

Le journal américain New York Post affirme que les dirigeants d’Apple se montreraient très stricte à ce niveau. Ce n’est pas la première fois que la ligne éditoriale d’Apple est critiquée dans ce sens.

Certains professionnels travaillant sur le projet auraient même avoué qu’il était difficile de travailler avec la Pomme notamment à cause d’« un manque de transparence, de clarté et des dirigeants intrusifs ».

L’intrusion et la censure des dirigeants de la Pomme dans les différentes productions auraient pour effet pervers de provoquer d’importants retards. Les modifications exigées dans les séries et films made in Apple seraient nombreuses. Tim Cook aurait d’ailleurs demandé que des changements soient faits sur le scénario de la série mettant en scène Jennifer Aniston et Reese Witherspoon.

Si la présentation d’Apple Video a bien lieu à la fin du mois de mars, cette censure pourrait bien retarder le lancement officiel de la plateforme. Le catalogue proposé pourrait également être moins important que prévu si les équipes n’arrivent pas à apporter les modifications à temps.