Chez Apple, à chaque client correspondait une gamme d’ordinateurs. Une stratification qui se faisait autant sur les composants que sur le prix, mais depuis quelques modèles déjà, l’écart semble se réduire en ce qui concerne le prix. Un point qui ne plaît pas aux clients de la Pomme. 

C’est notamment le cas avec les MacBook Air qui étaient présentés comme la gamme plus abordable des ordinateurs portables d’Apple – en dehors des Mini -, contrairement à la version Pro qui, elle, était destinée à une clientèle plus aisée pour une utilisation professionnelle. Mais depuis plusieurs années, la distinction s’est fortement réduit au niveau du prix, ne représentant plus que quelques centaines d’euros d’écart.

Un constat que le PDG lui-même aurait constaté. Tim Cook aurait abordé le sujet avec certains investisseurs lors d’une grande réunion. Une entretient au cours duquel le PDG aurait affirmé sa volonté de baisser le prix des MacBook Air à 1.200 dollars, soit 99 dollars de moins que la version basique du dernier modèle au moment de son lancement. 

Une petite réduction, certes, qui représente un certain prix pour certain, mais cela pourrait être une première étape pour la Pomme et ainsi revoir sa stratégie avec ses MacBook Air. La firme californienne pourrait soit effectivement baisser les prix, soit proposer des composants à la hauteur de la somme demandée.

Ce ne serait pas la première fois qu’Apple tente de jouer sur les prix de ses produits pour pousser les clients à acheter. Suite à la baisse des ventes de ses iPhone, la firme a eu recours à des promotions et des offres prolongées pour tenter de séduire le public. 

La prochaine keynote devrait nous révéler la nouvelle stratégie d’Apple à ce sujet. En espérant que la société revienne vers une formule avec un bon rapport qualité/prix pour les MacBook Air, aux alentours des 1000 dollars.