Après avoir dévoilé au monde son smartphone pliable, Samsung a proposé à son concurrent direct, Apple, de lui acheter sa technologie. 

La concurrence entre le constructeur coréen et la firme californienne est plus complexe qu’il n’y parait. Si à première vue les deux se font une guerre sans merci, ce n’est pas forcément le cas quand on gratte un peu la surface. En effet, depuis plusieurs années déjà, Samsung est un fournisseur important d’Apple en ce qui concerne les écrans OLED de ses iPhone. 

Il n’est donc pas étonnant d’entendre qu’après avoir levé le voile sur son Galaxy Fold, Samsung ait proposé à Apple et à Google, un échantillon de sa technologie, comme le rapporte d’ETNews. L’échantillon serait une dalle pliable de 7,2 pouces – soit 0,1 pouce de moins que la version du Galaxy Fold. 

Une proposition qui laisse entendre que le constructeur coréen ne tiendrait pas à l’exclusivité de sa technologie. Il est vrai qu’il pourrait être plus intéressant – et plus rentable – pour Samsung de vendre son concept à d’autres constructeurs plutôt que de miser sur ses ventes auprès des consommateurs. Avec un smartphone pliable à près de 2000 euros, on peut se demander si le public sera au rendez-vous. 

Acquérir la dalle pliable de Samsung pourrait être une solution intéressante pour Apple de mettre au point son propre smartphone pliable rapidement. Bien qu’on sache que la firme californienne étudie cette forme de technologie, déposant fréquemment des brevets à ce sujet, Apple ne devrait pas se lancer dans un iPhone pliable avant au moins 2020.