Pour le cofondateur d’Apple, la Pomme devrait se pencher sur la nouvelle tendance des smartphones pliables et proposer sa propre version.

Lors du Mobile World Congress, le plus grand concurrent d’Apple, Samsung, et Huawei ont tous les deux présenté leur propre smartphone pliable. Un concept qui semble devenir la nouvelle tendance puisqu’autres constructeurs se sont aussi lancé dans la course. En revanche, la Pomme ne semble pas trop se presser à ce sujet, bien qu’elle publie régulièrement des brevets à ce propos.

Une lenteur qui inquiète l’autre fondateur d’Apple. Dans une interview accordée à Bloomberg, Steeve Wozniak s’est exprimé à ce sujet « Apple est depuis longtemps déjà un leader en matière de Touch ID, Face ID et de paiement avec le téléphone portable. Mais l’entreprise n’est pas le numéro un sur le plan des appareils pliables, ce qui me préoccupe, car je veux vraiment un téléphone de ce genre ».

Bien que cette technologie s’adresse à un public limité de par son concept, mais également et surtout son prix qui dépasse les 2.000 euros pour Huawei. Il est étonnant que la firme californienne ne prenne pas part à cette compétition. Une absence d’Apple que l’on constate également sur l’autre point central du salon, la 5G. Difficile d’imaginer comment la Pomme va réussir à se distinguer ses smartphones de la concurrence en 2019.

Malgré tout, Steve Wozniak reste optimiste quant à l’avenir d’Apple, notamment à travers la diversité de ses (futurs) services et produits. « Ils ont connu un tel succès avec l’iPhone, ça a été leur coeur de métier pendant longtemps. Aujourd’hui, ils diversifient beaucoup leurs activités, et quasiment toutes connaissent le succès », se rassure le cofondateur de la firme californienne.