La compatibilité du boitier des AirPods avec le socle de recharge par induction AirPower se confirme avec la validation du nouveau brevet d’Apple à ce propos. Un document qui dévoile que le boitier pourra être rechargé n’importe où sur le socle.

Le document vient d’être validé par l’office américain des brevets et des marques. Bien que le texte ne cite pas explicitement le boitier des AirPods, le brevet fait tout de même référence à un embout auriculaire à chargement inductif. Il n’est donc pas invraisemblable de penser qu’il s’agisse bien de la prochaine génération des écouteurs sans fil de la Pomme et plus particulièrement, leur boitier.

En effet, le schéma du document ne laisse aucun doute qu’il s’agisse effectivement du boitier des AirPods, mais surtout de sa compatibilité avec l’AirPower. Ce n’est pas le premier brevet de la Pomme allant dans ce sens puisque la firme californienne avait créé l’émoi en 2017 en présentant ces deux produits et qui, depuis, se font attendre.

Mais le brevet se concentre surtout sur la possibilité de déposer le boitier n’importe où sur le socle de recharge par induction. Un aspect intéressant quand on sait que la plupart des produits de recharge sans fil exige un alignement parfait de l’appareil à recharger pour fonctionner.

Ainsi, AppleInsider indique que « la solution d’Apple consiste à utiliser une paire de petites bobines de charge dans le boitier, occupant les coins inférieurs gauche et droit de la section arrière, généralement le côté qui serait en contact avec un plot de charge. Les deux bobines seraient capables de recevoir une charge d’un plot de charge, doublant ainsi réellement ses chances d’être dans une position de charge optimale ».

Selon certains analystes, la Pomme pourrait présenter ces deux objets au cours du premier trimestre 2019. La rumeur veut que cela se passe au cours d’une keynote organisée le 25 mars prochain. Un évènement durant lequel Apple pourrait également lever le voile sur sa plateforme de streaming ainsi que d’autres services.