Le Pomme vient de déposer un nouveau brevet à propos d’un smartphone flexible. De quoi renforcer l’idée selon laquelle Apple travaillerait bien sur une telle technologie.

L’année 2019 s’annonce comme une année charnière pour les smartphones pliables. Si de nombreux fabricants s’apprêtent à lever le voile sur leur propre modèle, la Pomme semble vouloir prendre son temps. D’après les analystes, la firme californienne ne prévoit pas de sortir un tel smartphone dans le courant des prochaines mois. Cela ne signifie pas pour autant qu’elle ne s’intéresse pas au sujet.

En effet, Apple travaille sur sa propre technologie de smartphone pliable depuis 2016, déposant régulièrement des brevets à ce sujet. Et le projet semble toujours d’actualité comme le laisse penser le récent dépôt d’un nouveau document de la Pomme auprès des autorités américaines compétentes.

Celui-ci vient faire écho à un autre document déposé en octobre dernier et apporte quelques précisions sur la vision d’Apple à propos des smartphones flexibles.

Il semble que la Pomme miserait sur un appareil mobile à double écran, un à l’avant et un second à l’arrière. Bien que les dessins soient très schématiques, on peut tout de même observer que le smartphone pourrait se plier en deux ou trois points, grâce à des charnières.

Comme d’habitude, le dépôt de ce brevet ne signifie pas qu’Apple l’exploite un jour. Cependant, l’aboutissement des dessins et la mise à jour du brevet laissent penser que la Pomme entend bien protéger ses mécanismes, voire les utiliser.