Face aux pressions du gouvernement allemand, la Pomme a décidé de remplacer les modems Intel de ses iPhone 7 et 8 contre des exemplaires signés Qualcomm.

La guerre entre Qualcomm et Apple n’est pas prête de prendre fin. Depuis quelques mois maintenant, la firme de Cupertino et le géant constructeur de puces se livrent à une bataille juridique importante. Un différend qui a poussé la Chine et l’Allemagne à interdire la vente de certains modèles d’iPhone sur leur terrain. Une grande victoire pour Qualcomm à laquelle Apple a tout de même réussi à trouver la parade.

En effet, la Pomme vient d’annoncer à l’agence Reuters qu’elle allait remplacer les puces Intel de ses iPhone 7, 8 et 8 Plus neufs par des Qualcomm, afin de pouvoir relancer leur commercialisation en Allemagne. D’après le Wall Street Journal, la Pomme n’avait pas d’autre choix que celui-ci.

En décembre dernier, la cour allemande avait condamné Apple à retirer de la vente certains modèles de ses iPhone, car la Pomme enfreignait un brevet de Qualcomm. Le brevet en question portait sur une technique permettant de limiter la dépense de la batterie lors d’une connexion au réseau mobile. La violation de brevet interviendrait par le biais des puces Qorvo qui se retrouvent sur une partie des iPhone 7, 8 et 8 Plus, dotés d’une puce Intel.

Seuls certains marchés de la Pomme étaient touchés par cette pression de Qualcomm. En effet, les iPhone 7, 8 et 8 Plus à destination de l’Europe – à l’exception de l’Allemagne – et de l’Afrique intègrent des puces Intel. Quant aux marchés américain, indien, chinois, australien, néo-zélandais et allemand, ces modèles d’iPhone étaient dotés de puce Qualcomm.

Cette révision matérielle permet dès aujourd’hui de commander à nouveau des exemplaires de ces iPhone sur le site officiel allemand de la marque. Il faudra encore attendre quelque temps avant que ces iPhone révisés ne soient disponibles dans les magasins de nos voisins allemands.