Il semblerait que le prochain iPhone 5G pourrait être équipé de composants maisons puisqu’Apple a débuté la production de ses propres puces modem 5G.

La firme de Cupertino a donc commencé la production de ses propres composants et vient de changer sa chaîne d’approvisionnement de puces électroniques. C’est en effet ce que rapporte Reuters grâce à des sources proches du dossier.

Les composants en question sont des puces modem qui seront compatibles avec la cinquième et prochaine génération de données mobiles. Cela confirme donc qu’Apple est bien en train de préparer un iPhone 5G qui pourrait arriver peut-être plus tôt que prévu.

Mais ce que l’on apprend également, c’est que Johny Srouji, le vice-président en charge du hardware, a travaillé sur une série de processeurs A faite-maison en janvier dernier. Ces puces sont compatibles 5G et pourraient donc équiper les prochains appareils de la Pomme.

Jusqu’à présent, Apple utilisait des puces modem Qualcomm pour ensuite changer pour Intel en 2016. Les rumeurs couraient que des composants Samsung ou Mediatek pourraient être utilisés pour un iPhone 5G.

EN parallèle, on sait qu’Apple désire depuis quelques années prendre le contrôle intégral de la production de ses composants. La firme cherche en effet à remplacer les puces modem de ses appareils pour 2020.