Les relations tendue entre Apple et Qualcomm risquent de retarder de plusieurs mois, voire même années la sortie d’un iPhone 5G. Pour éviter un désastre commercial, Tim Cook envisagerait un séjour en Corée du Sud, en vue d’y trouver une alternative. 

Les premiers smartphones 5G devraient débarquer en magasin dès cette année. Apple devrait toutefois rater le train en raison d’un contentieux qui l’oppose actuellement à Qualcomm, le principal fournisseur de modems 5G.

Pour cette raison, le PDG du groupe s’apprêterait à partie en Corée du Sud pour rencontrer les représentants de Korea Telecom. Le pays sera l’un des premiers à lancer un réseau 5G fonctionnel.

Pour Tim Cook, cette visite en Corée sera l’occasion de découvrir les infrastructures déjà en place et peut-être, de trouver une solution à son problème. Outre Qualcomm, plusieurs autres acteurs proposent également des modems 5G. Intel dispose toutefois de capacités de production très limitées et Huawei est actuellement engagé dans un bras de fer avec l’administration américaine.

Une chose est certaine : le temps presse pour Apple. Car si le groupe ne parvient pas à trouver rapidement une solution à son problème de 5G, les consommateurs devront patienter jusque fin 2020 pour découvrir le premier iPhone 5G…