Dans une interview accordée à Reuters, le patron d’Apple a confirmé son intention de baisser les prix de certains appareils sur plusieurs marchés.

En difficulté depuis quelques mois, Apple a confirmé ce mercredi avoir enregistré une baisse importante des ventes d’iPhone au dernier trimestre, de l’ordre de 15% selon les chiffres officiels.

Dans la foulée, le groupe a annoncé qu’il baisserait les tarifs de ses terminaux sur plusieurs marchés, sans toutefois préciser les pays concernés ni les rabais concédés. Une première baisse de prix appliquée sur pratiquement tous les modèles sur Amazon laisse toutefois entrevoir une baisse de prix significative, de l’ordre de 40 à 80€, selon les modèles.

Le groupe chinois avait précédemment déjà réduit les tarifs de ses appareils sur le marché chinois – ce qui représentait d’ailleurs une première dans l’histoire du groupe.

Paradoxalement, le PDG du groupe n’a pas évoqué les chiffres de ventes de son entreprise comme raison justifiant cette baisse de prix, préférant des explications plus obscures en évoquant la baisse de valeur de certaines devises qui justifierait un réajustement des prix.

Nous avons analysé les conditions macroéconomiques sur certains de ces marchés et décidé d’adapter nos prix locaux dans l’espoir de faire grimper les ventes dans ces pays” explique Tim Cook dans l’interview.

Pour l’heure, aucune information n’a filtré en ce qui concerne la Belgique. On peut toutefois s’attendre à avoir des précisions sur les marchés concernés dès les prochains jours.