Cherchant à améliorer l’étanchéité des futures générations d’iPhone et d’Apple Watch, Cupertino vient de dévoiler un brevet pour le moins surprenant : celui-ci porte sur un système d’éjection de l’eau qui fonctionne comme un airbag.

Pas si simple de rendre un produit totalement étanche. Cela nécessite que les seules ouverture de l’appareil ne conduisent à aucun élément qui puisse être endommagé ou court-circuité par une simple goutte d’eau.

L’autre solution consiste à ne laisser aucune chance à l’eau en n’offrant pas la moindre ouverture.

Dans un brevet déposé il y a quelques jours par Apple, la firme se penche sur un système baptisé “mécanismes d’étanchéité auto-énergisants” qui devrait permettre de maintenir des ouvertures dans la structure des iPhone et Apple Watch, sans mettre en danger les pièces sensibles.

L’une des versions de ce mécanisme consiste à placer une fine membrane là où l’intérieur du téléphone est en contact avec l’extérieur. Celle-ci est perméable à l’air mais résistante à l’eau de sorte qu’elle empêche son passage au-delà d’une certaine pression.

Lorsqu’un seuil est atteint, un diaphragme va faire pression pour boucher l’ouverture, à la manière d’un airbag qui se déploie quasi-instantanément pour freiner notre corps.

Aussi efficace soit ce système, Apple ne nous dit pas s’il ne sera utilisable qu’une seule fois, tout comme un airbag. Si tel est le cas, on imagine déjà que le remplacement d’une ou plusieurs pièces sera nécessaire en cas d’immersion trop importante d’un iPhone ou d’une Apple Watch dans l’eau.

Néanmoins, on se réjouit de voir que la firme cherche encore activement à rendre ses produits plus résistants à l’eau.