Apple tenterait-elle de se racheter une conduite auprès de l’administration Trump, fermement attachée à la relance de l’économie américaine et au protectionnisme voulu par son président? Dans un récent article publié dans sa newsroom, Cupertino évoque l’impact de sa chaîne de production sur l’industrie américaine : 450.000 emplois créés en 2018.

Dans son texte, la Pomme prend l’exemple de Finisar, une firme spécialisée dans la fabrication de lasers essentiels pour le fonctionnement du système TrueDepth qui a bénéficié d’un versement de 390 millions de dollars dans le cadre du “Fonds pour la Manufacture de Pointe” d’Apple pour réhabiliter un bâtiment inoccupé au Texas.

À terme, 500 nouveaux emplois seront créés lorsque la firme aura remis en service l’ensemble du bâtiment.

450.000 emplois et 60 milliards de dollars dépensés

Finisar n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. Apple se vante d’avoir “dépensé 60 milliards de dollars auprès de 9000 fournisseurs et entreprises de composants américains” pour la seule année 2018, ce qui représente une augmentation de 10% par rapport à l’an dernier. La firme aurait ainsi créé plus de 450.000 emplois sur le sol américain.

Depuis 2011, le nombre total d’emplois créés et soutenus par Apple aux États-Unis a plus que triplé, passant de près de 600 000 à 2 millions dans les 50 États“, explique la société dans son communiqué.

Redorer le blason d’Apple

Cette publication s’inscrit dans un contexte très particulier où Apple semble vouloir redorer son blason. D’une part, avec un président américain qui ne rate pas une occasion de rappeler à la Pomme que la délocalisation de la production en Chine est un manque à gagner pour les États-Unis.

D’autant que le New York Times a rappelé dans un article qu’aucun pays n’est en mesure de rivaliser avec la Chine, prenant l’exemple d’une usine texane à qui la fabrication de vis pour Mac Pro avait été confiée en 2012. Seules 1000 vis sortaient quotidiennement des chaînes, bien trop peu pour Apple qui confia la production… aux Chinois.

Par ailleurs, la Pomme s’apprête à présenter ses résultats dès ce soir, un moment crucial pour la firme où les investisseurs et actionnaires du monde entier auront les yeux rivés vers elle.