Apple vient de licencier 200 employées cette semaine qui étaient rattachées au Project Titan, le projet de voiture électrique de la firme en développement depuis 2014.

Les temps sont durs pour la société à la marque à la Pomme car après avoir gelés les nouvelles embauches, place maintenant à une vague de licenciement.

Ceci n’impacte que le service travaillant sur le projet de voiture électrique autonome et concerne donc 200 personnes comme le rapporte CNBC.

Cela est donc mauvais signe pour le projet de voiture autonome qui semble apparemment être laissé de côté. Apple préférant se concentrer sur le développement d’intelligences artificielles et sur l’apprentissage autonome (machine learning).

“Nous avons une incroyable et talentueuse équipe travaillant sur les systèmes autonomes et des technologies qui y sont associées. Comme cette équipe se concentre sur des domaines clés pour 2019, certaines ont été rattachées à d’autres projets au sein d’autres secteurs de la société, où ils se concentreront sur des projets autour de l’apprentissage autonome” comme le dit un porte-parole de la firme d’une manière mesurée.

“Nous continuons à croire qu’il y a d’énormes opportunités avec les systèmes autonomes, que Apple a des capacités uniques pour y contribuer et qu’il s’agit du projet d’apprentissage autonome le plus ambitieux [vu] jusqu’à présent.

En d’autres termes, les jours semblent comptés pour le Project Titan avec des ambitions revues à la baisse. Tout porte à croire que certaines équipes seraient donc réattribuées sur le projet carOS, le système de détection qui serait alors destiné à être proposé aux constructeurs automobiles. Cela aurait d’autant plus du sens, puisqu’Apple chercherait à diversifier ses sources de revenues puisque les ventes des appareils de la firme sont en baisse pour la première fois.