Hier, la presse chinoise rapportait une situation inédite. Pour la première fois depuis la sortie de l’iPhone de première génération, Apple a baissé les prix de ses terminaux sans que de nouveaux modèles ne soient annoncés.

La baisse ne concerne pour le moment que la Chine. L’intégralité du portfolio de la pomme est toutefois concerné, de l’iPhone 8 à l’iPhone Xs Max.

Pourquoi Apple a-t-il subitement diminué les prix de ses appareils? Nul ne le sait exactement – il est toutefois probable que les ventes de terminaux aient fortement diminué au cours de ces derniers mois en Chine. Il n’empêche que cette situation créé un précédent.

La baisse de prix se répercutera-t-elle dans d’autres pays? Pour l’instant, seul le marché chinois est concerné. Toutefois, on le sait, Apple peine à redresser la barre dans plusieurs pays, dont l’Inde, où les ventes d’iPhone se sont littéralement effondrées ces deux dernières années. Le groupe américain pourrait donc être tenté d’appliquer la même promotion en Inde, ainsi que dans plusieurs marchés émergents. Il est toutefois probable qu’Apple analyse dans un premier temps l’impact de sa baisse de prix en Chine. Car comme cela a été stipulé plus haut, la situation est sans précédent. Dès lors, il est probable que le groupe américain ait choisi la Chine comme marché de test pour étudier l’impact qu’une baisse de prix pourrait avoir sur le marché.

Quand y aura-t-il une baisse de prix dans d’autres pays? Si baisse de prix il y a, il est probable que celle-ci ne soit appliquée que dans certains pays, et pas avant plusieurs semaines. Apple devrait d’abord étudier l’impact de cette nouvelle tarification, qui pourrait être différente dans certains pays, les consommateurs ne réagissant pas tous de la même façon à des baisses de prix.

Apple va-t-il revoir sa stratégie? Quoi qu’il se passe au cours des prochaines semaines, Apple a déjà changé sa stratégie en annonçant une baisse des tarifs en Chine. Depuis la sortie du tout premier iPhone, Apple n’avait jamais concédé de rabais dans aucun pays pour l’un de ses terminaux. De surcroit, le groupe informatique n’a jamais caché son intention de conduire une stratégie universelle et pas locale. Si les tarifs de ses produits sont différents dans chaque pays – principalement en raison de la TVA et des taxes à l’importation -, la demande n’influençait jusqu’à présent pas les prix affichés en magasin. Si le groupe n’écoulait que peu de produits sur certains marchés, ce n’est pas pour autant qu’il revoyait à la baisse ses prix. La baisse de prix concédée en Chine représente donc un changement majeur dans la stratégie de la pomme.