Selon l’analyste financier et conseiller économique de l’administration Donald Trump, la Chine aurait volé certaines technologies d’Apple. Un vol qui aurait permis aux fabricants chinois de smartphones de rattraper leur retard. 

Les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis ne semblent pas sur la bonne voie pour s’arranger. L’un des conseillers du Président américain a d’ailleurs laissé entendre que la Chine aurait organisé le vol de secrets commerciaux d’Apple. Une grave accusation qui reste pour l’instant infondée comme l’avoue l’intéressé, Larry Kudlow.

Les propos de Larry Kudlow, recueillis par Bloomberg, laissent entendre qu’une enquête a été ouverte à ce sujet. Il affirme que grâce à cet espionnage industriel, la Chine et ses fabricants de smartphones auraient réussi à devenir très compétitifs par rapport à Apple.

Ces deux dernières années, la Pomme a en effet vu sa part de marché chuter sur le marché chinois. Une chute expliquée par une concurrence importante des fabricants nationaux beaucoup moins chers, mais à aucun moment – jusqu’à aujourd’hui – il n’était question d’une concurrence déloyale basée sur le vol et l’utilisation des brevets mis au point par la Pomme.

Au fil des années, les composants des smartphones se sont banalisés. Les fabricants chinois produisent leur propre version en reprenant des éléments essentiels, ce qui est logique. Par ailleurs, les smartphones chinois tournent sous Android et non sous iOS.

Cette affirmation pourrait ajouter de l’huile sur le feu sur une relation déjà très tendue entre les États-Unis et la Chine. Accusation fondée ou non, cela ne devrait pas aider Apple à améliorer ses relations avec la Chine. Rappelons que le gouvernement chinois a interdit la vente de certains modèles d’iPhone sur son territoire.