Lorsqu’Apple a présenté ses nouveaux smartphones en septembre dernier, il semblait impossible de voir apparaître une nouvelle version de l’iPhone SE. Aujourd’hui, à la lumière des difficultés de la firme à vendre ses modèles très coûteux, l’idée ne semble plus si inenvisageable. Mieux, proposer un iPhone SE 2 pourrait peut-être être LA solution pour qu’Apple se remette sur les rails avec ses smartphones.

Au cours des trois derniers mois, les ventes des iPhone n’ont pas été aussi importantes que le prévoyait la Pomme. Dans une lettre ouverte adressée à ses investisseurs, Tim Cook a confirmé les craintes et a annoncé que les prévisions des prochaines ventes seraient revues à la baisse. Pour beaucoup, cette chute des ventes des iPhone serait due aux prix appliqués par la Pomme.

Malgré la sortie d’un modèle « abordable », l’iPhone Xr affiche tout de même des prix qui varient entre 859 et 1029 €, contre 689 € pour l’iPhone 8. Quant aux modèles Xs et Xs Max, on dépasse largement la barre des 1000 euros, avec une gamme de prix qui démarre à 1159 € et qui peut monter jusqu’à 1659 €.

Des tarifs qui dépassent ce que sont prêts à dépenser les adeptes de la marque. Les aficionados Apple auraient atteint leur limite l’année dernière, avec le modèle anniversaire iPhone X dont le prix de base dépassait la barre symbolique des 1000 €.

De plus, la demande décroissante des iPhone serait impactée par une politique de remplacement de batterie moins coûteuse selon Tim Cook. En effet, depuis le « batterygate », Apple a réduit drastiquement le coût de remplacement des batteries des iPhone 6 et 7. De nombreux propriétaires se sont donc rués sur ce service de remplacement de batterie à 29 € au lieu de 79 € plutôt que de dépenser des sommes beaucoup plus importantes pour un nouvel iPhone.

Une prise de conscience pour Apple ?

Face aux ventes réduites des iPhone, Tim Cook a annoncé que les prévisions de bénéfices sur les iPhone seraient bien moindres que ceux prévus auparavant. Est-ce que cette perte de revenus significative pousserait la Pomme à changer de stratégie ? Rien n’est moins sûr. Depuis le lancement de l’iPhone en 2007, les prix des différents modèles n’ont cessé d’augmenter. Seul l’iPhone SE faisait exception.

Reprenant les composants de l’iPhone 6 dans un boitier d’iPhone 5 avec un prix de lancement attractif (489 euros), le modèle – retiré de la vente l’année dernière – avait connu un véritable succès. Beaucoup espéraient voir une nouvelle version apparaître cette année, mais ce ne fut pas le cas. Pourtant, un iPhone SE 2 pourrait s’avérer être une bonne solution pour Apple, une solution pour remonter la pente et se réconcilier avec ses fans.

Un nouveau modèle d’iPhone SE pourrait ainsi reprendre les composants et la puissance d’un modèle plus ancien, le 7 ou le 8, par exemple, avec une apparence d’iPhone X.

Au-delà des prix de ses smartphones et de ses soucis actuels, il semblerait qu’Apple n’ait pas d’autres choix que de changer de stratégie pour tirer son épingle du jeu sur le marché très concurrentiel et surpeuplé des smartphones. En effet, depuis quelques années, les constructeurs chinois de smartphones se rapprochent de la qualité des iPhone en affichant des prix beaucoup plus attractifs. Une concurrence féroce et dangereuse à laquelle la Pomme va devoir trouver une parade pour ne pas couler davantage.

Au final, les soucis rencontrés par la Pomme pourraient être une bonne nouvelle pour les clients. Le prochain trimestre sera vraisemblablement décisif pour la firme de Cupertino et les prochaines stratégies à mettre en place.