Depuis l’apparition du système de reconnaissance faciale d’Apple, de nombreux chercheurs en informatique et en sécurité se sont donné l’objectif de tromper Face ID. Un challenge difficile, d’autant que le système développé par Apple serait l’un des meilleurs, pourtant certains seraient parvenus à le déjouer.

Nombreux sont ceux qui ont tenté de mettre à mal Face ID, mais peu y sont réellement parvenus. Récemment, un cyberchercheur chinois a affirmé avoir relevé le défi. Un exploit qu’il devait démontrer et expliquer lors d’une prestigieuse conférence de hacking, Black Hat Asia, à travers une présentation intitulée « Contournement de Face ID : tout le monde peut tromper la profondeur, la caméra infrarouge et les algorithmes ». Une présentation qu’il ne réalisera pas.

En effet, à la demande de son employeur, le chercheur Wish Wu a annulé sa participation. Une annulation justifiée par un manque de fiabilité de la technique de piratage, selon son employeur, Ant Financial. En réalité, l’entreprise dans laquelle Wish Wu travaille collabore avec plusieurs systèmes de reconnaissance faciale, dont Face ID. Pointer du doigt les failles du système et expliquer comment le tromper n’aurait pas forcément eu de bonnes répercussions pour l’entreprise.

Pourtant, la technique de piratage mise au point par Wish Wu paraissait simpliste. Dans le résumé principal de sa présentation, sa technique faisait appel à une simple feuille de papier où un visage humain aurait été imprimé en noir et blanc. Un matériel rudimentaire qui laisse tout de même perplexe. Le chercheur précise tout de même que sa méthode ne fonctionne que sur les premiers smartphones disposant de Face ID. Les iPhone Xs et Xs Max sont tranquilles.

Depuis son lancement en 2017, sur l’iPhone X, le système de reconnaissance facial d’Apple n’a pas encore rencontré de méthode fiable pour être contourné, si ce n’est quelques exploits singuliers. Si comme il le prétend, Wish Wu a effectivement développé un moyen pour déjouer Face ID, il est regrettable de ne pouvoir connaitre la solution.