Un Chinois âgé de 24 ans devra suivre un lourd traitement toute sa vie à cause d’un rein malade. La raison de cette fatalité? Le jeune homme a vendu son autre rein pour s’offrir un iPhone 4.

L’histoire commence en 2011 en Chine alors que l’iPhone 4, dernier né de chez Apple, inonde le marché. Comme beaucoup d’autres jeunes de son école, Xiao Wang rêve de s’offrir le téléphone mais l’état de ses finances ne lui permet pas une telle folie.

De la tête du garçon de 17 ans émerge une idée : pourquoi ne pas vendre un de mes reins pour gagner un peu d’argent? Ce qui a des allures d’expressions pour beaucoup, Wang le met en pratique et passe un accord pour vendre son précieux organe en l’échange de 3200$, largement de quoi s’offrir ledit iPhone.

D’après le site Asia Online, l’opération pour extraire le rein du jeune homme s’est tenue dans un hôpital souterrain, dans une salle douteuse qui n’avait pas été minutieusement désinfectée. Résultat : alors qu’on lui a promis un retour à la vie normale après une semaine de convalescence, Wang développe une infection dans son unique rein restant.

Son espérance de vie s’est vue réduite par son acte, le garçon est désormais contraint d’effectuer régulièrement des dialyses pour épurer son sang, un procédé coûteux qu’il devra poursuivre jusqu’à la fin de ses jours. Ce traitement, sa famille devra l’assumer financièrement alors qu’elle n’était pas en mesure de lui offrir iPhone 4.

Moralité de cette histoire : faites en sorte que l’expression “ça m’a coûté un bras” ne devienne pas réalité.