Déjà en difficulté dans le pays le plus peuplé au monde à cause d’accusations de violation de brevets appartenant à Qualcomm, Apple ne se porte guère mieux dans le second sur la liste.

Apple peine à se faire une place sur le sol indien, sa stratégie ne porte pas ses fruits dans ce marché où le potentiel de clientèle est pourtant très important. Un rapport délivré par le Wall Street Journal indique que les prix fixes et la sélection limitée de modèles d’iPhone rebutent le consommateur indien.

Force est de constater que le prix des iPhone augmente d’année en année, et ce, partout autour du globe. Ce qui n’est pas forcément problématique pour les marchés européen et américain l’est bien plus au pays de Bollywood.

Le WSJ souligne la réticence d’Apple à changer de stratégie selon les différents marchés où l’entreprise est implantée. Résultat, l’iPhone est devenu un produit de luxe réservé à une élite en Inde. Alors que 80 iPhone s’écoulaient chez les revendeurs en 2013, c’est aujourd’hui un miracle si un seul d’entre eux sort de la boutique. La tendance est ainsi à la baisse depuis 2015, point culminant des ventes d’iPhone en Inde.

Malgré un iPhone Xr supposé être moins cher, son tarif reste bien supérieur à celui d’appareils Android milieu de gamme, des smartphones vers lesquels la clientèle indienne préfère aujourd’hui se tourner. Les anciennes générations d’iPhone vendues moins chères ne trouvent pas non plus leur place puisqu’ils ne rivalisent pas avec des téléphones plus récents à prix inférieur.

Une chose est sûre, la stratégie de la Pomme en Inde ne risque pas de sauver une génération d’iPhone qui accumule les pots cassés.