Durant la soirée de mobilisations du mouvement citoyen des Gilets jaunes, plusieurs personnes cagoulées ont profité de la cohue générale pour piller et dévaliser plusieurs boutiques dans les grandes villes françaises.

L’acte IV des manifestations des Gilets jaunes avait lieu samedi 8 décembre un peu partout en France et en Belgique. Une mobilisation qui, à l’image du samedi précèdent, a permis à des casseurs de s’infiltrer et de s’en prendre aux petites et grandes boutiques des grandes villes.

À Bordeaux, l’Apple Store de Sainte-Catherine a également subi les assauts de ses casseurs. Plusieurs internautes ont partagé sur les réseaux sociaux les images de la boutique complètement vidée de ses produits pommés.

Sur les images, on peut voir des dizaines de personnes rassemblées devant la boutique d’Apple. Certains tentent de défoncer la vitre à coups de pied et, une fois celle-ci à terre, une horde s’abat sur les smartphones et tablettes.

Bien qu’il soit choquant de voir ce genre de chose, la joie des voleurs pourrait être de courte durée. En effet, les produits Apple sont protégés contre le vol. Une fois connectés au réseau Internet, ceux-ci sont repérés et désactivés par le service de sécurité de la marque. Il est fort à parier que la boutique victime de ses pillages signale ses modèles d’exposition volés et donc, enclenche la procédure décrite précédemment.

Ces volés déclarés volés ne seront plus éligibles au support technique. Reste que les auteurs de ces vols pourraient essayer de récupérer des pièces sur ces produits, mais le démontage des smartphones et tablettes pommées demande de grandes compétences techniques.

À Paris, où les débordements étaient plus attendus, les trois Apple Store avaient été fermés et leurs accès protégés. On ne recense pas ce genre d’incidents à Bruxelles.