Terminés les abonnements à Spotify Premium via le système de paiement directement intégré à l’appli iOS. Spotify invite même les abonnés à son service à mettre fin au paiement automatique in-app d’Apple et à rejoindre la plateforme via son site web.

La guerre entre Spotify et son jeune rival Apple Music serait-elle la cause de ce retrait ? C’est fort probable. Quelle que soit la réponse, Spotify reste disponible sur iOS et ne risque pas vraiment de sanctions de la part d’Apple. Mais ce choix traduit bel et bien la tension entre les deux géants du streaming musical, alors qu’Apple Music gagne petit-à-petit du terrain sur le leader actuel du marché, notamment aux États-Unis.

La raison qui a motivé la décision de Spotify serait avant tout d’ordre financier. Sur son site internet, la plateforme d’écoute numéro 1 invoque un service rendu à ses utilisateurs “En effet, comme Apple prélevait des frais supplémentaires en plus du tarif standard, nous avons décidé d’éliminer les intermédiaires, pour le bien de votre portefeuille !“, peut-on lire depuis le 6 août sur la page support de Spotify.

Apple facturait effectivement 12,99€ via l’abonnement in-app contre 9,99€ via le site web de Spotify. Outre les raisons pratiques (puisque l’appli ne propose pas de lien direct vers le site de Spotify), l’abonnement est sensiblement le même et permet toujours un accès aux options premium sur l’appli iOS. Une différence de 30% qui ne manquait pas de faire de l’ombre à Spotify quand l’abonnement à Apple Music est disponible lui aussi à 9,99€ toutes plateformes confondues.

Spotify n’est plus seul dans la bataille, Netflix prend également les armes et teste l’abandon de l’abonnement in-app dans 33 pays. Même stratégie pour la plateforme de streaming qui renvoie ses utilisateurs directement vers son site pour souscrire à un abonnement.