Une nouvelle politique en Inde contre le spam pourrait amener Apple à faire une croix sur ce marché.

Sur l’année écoulée, Apple n’a vendu qu’un million d’iPhone en Inde, sachant que la population du pays dépasse le milliard, cela ne fait pas beaucoup. De mauvais augures pour la Pomme et cela ne devraient pas s’arranger.

En effet, l’Autorité de régulation des télécommunications de l’Inde (TRAI) vient de mettre place une nouvelle politique antispam qui forcerait Apple – et les autres opérateurs – à permettre à ses utilisateurs de télécharger une application qui signalerait les appels et SMS Spam.

Cela semble pourtant partir d’un bon sentiment, une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais la Pomme ne l’entend pas de cette oreille puisque la firme de Cupertino refuse de l’installation de cette application DND (Dot Not Disturb – ne pas déranger) pour des raisons de confidentialité. Il est vrai que cette application semble plutôt intrusive puisqu’elle nécessite l’accès au journal des appels et des messages.

En Inde, le TRAI oblige sa population dotée d’un smartphone à installer ladite application. Et l’agence ne semble pas rigoler. Elle a donné un ultimatum de 6 mois aux constructeurs de smartphones et opérateurs mobiles pour s’assurer que l’application pourrait être installée et avoir accès au journal des communications.

« Chaque fournisseur d’accès doit s’assurer, dans un délai de six mois, que tous les appareils téléphoniques intelligents enregistrés sur son réseau appuient les autorisations requises pour le fonctionnement de ces applications (…) Dans la mesure où de tels dispositifs ne permettent pas le fonctionnement des applications telles que prescrites par les règlements, les opérateurs doivent, sur l’ordre ou la direction de l’agence, exclure ces dispositifs de leurs réseaux de télécommunication. », comme l’explique la nouvelle politique de l’agence.

Si Apple ne cède pas à la pression, cela voudrait dire que les propriétaires d’iPhone ne pourraient plus les utiliser, en tout cas communiquer avec. En effet, le TRAI obligera tous les opérateurs mobiles à retirer les appareils Apple de leurs réseaux et donc, adieu la 3G, 4G et services vocaux.

On notera tout de même que la nouvelle version d’iOS 12 devrait permettre à ses utilisateurs de signaler les SPAMS, de manière native donc. Reste à voir si cela sera suffisant pour l’Autorité de régulation des télécommunications de l’Inde. La sortie officielle d’iOS 12 est prévue pour septembre prochain, encore un peu de patience.