L’organisation de défense des consommateurs Test-Achats a essuyé un premier échec dans son bras de fer contre Apple.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Le tribunal de commerce a rendu un premier verdict dans le cas qui oppose Test-Achats à Apple, rapportait le journal L’Echo ce jeudi matin. L’organisation de défense des consommateurs accusait le géant américain de pratique commerciale déloyale et de violation de l’obligation générale d’information, en pointant du doigt un manque d’information au niveau de la capacité de stockage de ses smartphones.

Selon le tribunal, la communication d’Apple ne serait pas mensongère. D’une part, parce que le groupe californien a entre temps ajouté une mention sur son site internet, précisant que la capacité de stockage réelle de ses smartphones pouvait varier selon de nombreux facteurs. D’autre part, parce que les juges estiment que les gens qui achètent ce type de produit se renseignent généralement sur le produit avant de se rendre en magasin.

Ajoutons à cette argumentation le fait qu’outre Apple, tous les autres fabricants de smartphones, de tablettes et d’ordinateurs, ne précisent pas non plus la capacité de stockage réelle de leurs produits. L’installation du système d’exploitation, de plusieurs applications et logiciels explique en effet la différence entre la capacité de stockage annoncée et la capacité réelle des appareils, qui peut varier du simple au double selon la marque et le modèle.

L’organisation de défense des consommateurs Test-Achats a déjà indiqué qu’elle ferait appel.