Un hôpital situé en Chine a mis en garde ses employés : si l’un deux est pris en flagrant délit de “possession d’un iPhone 7”, la conséquence sera sans appel, il sera viré sur le champ. Explications. 

Les acheteurs se sont rués pour tester les nouvelles fonctionnalités de l'iPhone 7 - Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Médecin, infirmier, membre du personnel administratif… Quel que soit votre rôle au sein de l’hôpital situé dans une ville du Sud-Ouest chinois, il vous est vivement “recommandé” de ne pas acquérir le dernier iPhone. C’est en tout cas ce que rapporte plusieurs médias chinois.

En effet, une note officielle stipule que les employés de l’infrastructure médicale en question qui ne respecteraient pas cette prérogative seraient sanctionnés. La conséquence la plus importante étant le licenciement.

Comment peut-on en arriver à cette situation ? Plusieurs éléments permettent d’y répondre. La note de l’hôpital précise qu’à une semaine du “jour de congé national”, l’établissement médical tient à encourager son personnel à adopter un mode de vie économe.

Le deuxième motif quant à cette décision n’a été révélé que plus tard par un directeur : selon lui, il faut soutenir l’économie local en achetant… local. Cependant, ce responsable a tout de même précisé que les iPhone 5 et 6 étaient toujours permis.

Notons que ce n’est pas la première fois qu’une entreprise chinoise prend une telle mesure. Par exemple, le 21 septembre, une autre société avait interdit à ses employé d’acheter l’iPhone 7s en insistant sur le fait suivant : les familles devraient plus investir dans la santé de leurs parents ou/et enfants que dans des téléphones hors de prix.

Si les arguments peuvent être jugés comme étant “valables”, la mesure semble tout de même un peu sévère.