La firme de Cupertino l’a annoncé : des changements assez importants sont attendus sur l’App Store. Et l’un d’eux concerne l’ajout de publicité dans la recherche de résultats. 

© DR
© DR

 

C’était déjà le cas dans la version Beta d’iOS 10, c’est maintenant officiellement confirmé : Apple va insérer de la publicité dans vos recherches effectuées sur l’App Store.

Chaque jour, ce sont 1600 nouvelles applications qui s’ajoutent à l’App Store. Pas facile de se faire repérer dans cet océan de téléchargements. Aussi innovante soit votre idée, si elle ne bénéficie pas d’un budget marketing et/ou publicitaire adéquat, elle restera sous-exploitée. En 2008, quand l’App Store fut lancé, toutes les applications étaient (plus ou moins) sur un même pied d’égalité. Chacune, ou presque, pouvant se retrouver parmi les premières proposées lors d’une recherche effectuée par un utilisateur.

Et Apple dit avoir mis en place un système d’algorithmes qui permettrait de se rapprocher de cette époque. Ce qui revient à empêcher les grosses entreprises jouissant d’un budget publicitaire presque illimité d’abuser de la plateforme. Ainsi, ce système de calculs fera en sorte que les applications proposées se rapprochent le plus possible des termes choisis par l’utilisateur pour sa recherche. Un ciblage géographique est également prévu et les publicités pour des applications déjà téléchargées n’apparaîtront pas.

La firme de Cupertino explique que plus de 65% des téléchargements d’applications via l’App Store ont pour source, la barre de recherches. Donc, mettre une application via une publicité, parmi les premières proposées, offre un avantage certain.

Aussi, Apple précise que l’entreprise favorise les offres publicitaires qui respectent la vie privée et dont le contenu est contrôlé. Autrement dit, les publicités qui sont “sures” pour tout le monde.

Afin de promouvoir cette nouveauté, la firme offre 100$ aux nouveaux publicitaires pour leur permettre d’entrevoir les bienfaits de cette méthode.

Nul doute que beaucoup de sociétés et de développeurs d’applications devraient se laisser tenter et se soumettre aux conditions requises pour voir leur création au sommet des propositions de téléchargements de l’App Store.