Le cours de l’action d’Apple ne cesse de changer de direction. Suite à la keynote, il avait baissé. Ensuite, Apple avait connu une hausse de 10% de son action en seulement trois jours. Mais voici que le cours fait à nouveau marche arrière et voit l’action de la marque à la pomme, descendre.

Crédit photo: Reuters
Crédit photo: Reuters

Les marchés subissent la loi des ventes, c’est indéniable. Dans un premier temps, une keynote pauvre en nouveautés majeures avait entrainé la chute du cours de l’action d’Apple. Ensuite, les ruptures des stocks des précommandes pour l’iPhone 7 avaient réussi à susciter l’intérêt des investisseurs. A tel point que l’action du groupe avait entamé une remontée spectaculaire : +10% en seulement trois jours.

Ce revirement de situation était aussi dû aux problèmes que rencontre Samsung avec son Galaxy Note 7. Sans oublier le fait que les stocks d’Iphone 7 disponibles pour les précommandes restaient limités.

Quoi qu’il en soit, le marché est intraitable et semble encore avoir changé d’avis. La raison est simple : la firme de Cupertino a refusé de dévoiler ses chiffres de ventes pour les premiers jours de la commercialisation de ses nouveaux produits. Les analystes doivent donc se baser sur les données des canaux de distribution pour émettre leurs résultats.

Et ceux du cabinet d’études GFK ne sont pas des plus optimistes puisqu’ils démontrent que les ventes d’iPhone de cette année pourraient être moindres que celles de l’iPhone 6s de l’an passé pour l’Europe et l’Asie. Baisse qui est évaluée à 25% par rapport à 2015. Ce qui explique aisément la chute de l’action boursière d’Apple de 2.7%.

Rémi Lach