New York : les délinquants sexuels interdits de Pokémon Go

Les autorités new-yorkaises craignent que le jeu puisse permettre aux potentiels prédateurs sexuels de repérer d’autres joueurs, qui sont souvent des enfants et adolescents.

pokemon
Crédit photo: DR

À New York, les délinquants sexuels ont désormais interdiction de jouer à Pokémon Go. Le gouverneur de l’Etat de New York,  Andrew Cuomo, a en effet réclamé au département pénitentiaire et de probation (DOCCS) de prohiber l’utilisation du jeu à 3.000 personnes fichées, afin de “protéger les enfants de New York“. Le gouverneur vise les “personnes condamnées pour des délits à caractère sexuel qui ont purgé leur peine mais restent fichées” selon un communiqué publié le 1er août. Ce dernier a également écrit une lettre à la société américaine Niantic, le concepteur du jeu, pour lui demander d’écarter les anciens prédateurs sexuels de Pokémon Go, téléchargé plus de 75 millions de fois.

Une décision qui permettra aux plus jeunes joueurs d’éviter les mauvaises rencontres lors de leur chasse aux Pokémons.

Un enfant aurait joué chez un délinquant sexuel

Le gouverneur a expliqué avoir pris cette décision après que deux élus du Sénat de New York ont démontré que des enfants avaient joué, sans le savoir, à Pokémon Go près du lieu de résidence de délinquants sexuels fichés, voire chez l’un d’entre eux.

Aux Etats-Unis, toutes les personnes condamnées pour des délits à caractère sexuel sont inscrites dans un fichier dédié. Elles doivent s’assurer que les informations les concernant, notamment l’adresse, sont à jour.

“La priorité est de protéger les enfants de New York et, à mesure que la technologie évolue, nous devons nous assurer que ces avancées n’offrent pas de nouvelles possibilités à de dangereux prédateurs de s’en prendre à d’autres victimes”, a déclaré Andrew Cuomo.

Enfin, le gouverneur a également demandé au département pénitentiaire et de probation d’interdire aux délinquants sexuels de jouer à d’autres jeux “similaires” à Pokémon Go.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.