Proximus déploie toujours plus d’antennes temporaires sur les grands événements

Avec la saison des festivals, Proximus a annoncé couvrir 75 grands événements cet été avec un réseau renforcé.

© DR
© DR

L’été est souvent synonyme de concerts et grands festivals un peu partout en Belgique. Werchter, Dour, Tomorrowland, Pukkelpop, Les Ardentes… les rassemblements ne manquent pas, et c’est tant mieux. Mais avec la généralisation des smartphones, un nouveau problème se crée : les réseaux sont saturés pendant les festivals.

Les opérateurs doivent donc suivre la demande et installer des antennes temporaires. C’est notamment le cas de Proximus qui a annoncé suivre de “façon très rapprochée” 200 événements à travers la Belgique, et déployé des infrastructures de réseau temporaire sur 75 événements.

Le festival Wercheter, par exemple, qui donne traditionnellement le coup d’envoi de la saison estivale, accueille environ 80 000 personnes pendant 4 jours. Pour pouvoir assurer un réseau continu, il faut déployer des moyens 3 fois plus importants que ceux qui équipent la ville de Namur, et compter sur environ 50 techniciens présents avant et pendant le festival.

Augmentation de 37% du trafic de données mobiles

Malgré une baisse de près de 10% de fréquentation du festival, les données mobiles ont progressé de 37%. Sur 4 jours, les 80 000 festivaliers ont consommé 6Tb de données mobiles, contre 4,5Tb l’an dernier. Les deux points culminants du trafic de données étaient le vendredi durant le match Belgique Pays de Galles et le samedi durant les pénaltys entre l’Allemagne et l’Italie. Concernant le trafic vocal et de trafic SMS, les chiffres ont été stables par rapport à 2015.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.