Un fournisseur habituel d’Apple aurait  commencé la production d’écrans tactiles fonctionnant avec des nanofils d’argent, pour une finesse et une précision accrue.

© DR
© DR

Sous les nanofils d’argent se cache une technologie assez intéressante. Celle-ci permet de produire des écrans tactiles plus fins, plus précis, souples et capables de reconnaître différents niveaux de pressions. Le seul problème réside dans la mise en place de cette technologie, qui est assez complexe à produire.

Mais tout cela semble être résolu puisque TPK Holding, un des fournisseur habituel de la pomme, aurait commencé à produire ce type de surface tactile. Apple n’étant pas comme les autres, il faut garantir des volumes de production gargantuesques, que le fournisseur semble pouvoir tenir.

Cela signifie que la dalle de l’iPhone 7 pourrait être plus fine, plus précise. Aussi que le “3D Touch” changerait de technologie, sans différence pour l’utilisateur, qui y gagnerait simplement en précision. Globalement, cela ne devrait pas révolutionner l’écran de l’iPhone. Mais cela pourrait l’améliorer et surtout l’emmener dans des terres encore inédites au niveau technologique. Cela veut aussi dire qu’Apple serait en train de préparer le terrain pour un iPhone avec un écran courbe, puisque les nanofils d’argent sont extrêmement efficaces sur ce genre d’écrans.

Le fournisseur devrait pouvoir livrer les pièces en grande quantité pour la seconde moitié de l’année 2016, ce qui colle parfaitement avec la fenêtre de lancement des nouveaux iPhone.

Source : DigiTimes