Le réseau social a pour la première fois activé sa fonctionnalité Safety Check en Belgique.

safety_check_bruxelles
Crédit photo: AC / Bruxelles

Facebook a pour la première fois activé son Safety Check en Belgique, suite aux attentats qui ont frappé l’aéroport de Zaventem, ainsi que la station de métro de Maelbeek à Bruxelles. Cette fonctionnalité détecte les utilisateurs du réseau social susceptibles d’être dans une zone affectée par un drame et leur propose de cliquer sur un bouton pour informer leurs amis qu’ils sont en sécurité. Elle a déjà été utilisée par 5 millions de Parisiens dans le cadre des attaques du 13 novembre 2015.

Le Safety Check est né en avril 2015, au moment du tremblement de terre au Népal. Lors des attentats de Paris, c’était la première fois que la fonctionnalité était utilisée dans le cadre d’une catastrophes non naturelle.