Notre test du iHealth Track, un tensiomètre connecté pratique et très abordable

iHealth propose un nouveau modèle de tensiomètre: le “Track”. L’appareil lié à une application permet un suivi personnel et la transmission facile des données à son médecin traitant. Notre compte-rendu après l’avoir testé sous toutes ses coutures.

2143495-inline
Crédit photo: DR

On le sait, les maladies cardiovasculaires liées à l’hypertension sont des causes de décès prématurés. En cause, l’âge bien sûr mais surtout notre mode de vie, le manque d’activité physique et l’alimentation trop riche en tout qui minent nos santés. Il est donc intéressant de suivre sa tension artérielle qui est l’indicateur de premier choix pour déceler une anomalie cardiovasculaire et de pouvoir en informer son médecin, preuves en main.

Successeur d’un premier modèle à succès commercialisé depuis 2009, iHealth présente Track, un nouveau modèle de son célèbre système de surveillance artérielle qui va nous permettre un suivi régulier et simplifié de notre tension. D’un volume peu encombrant mais cependant moins compact que son concurrent Withings,. Il est facile à ranger dans une valise ou un sac à main.

Pari réussi pour l’interface qui se veut simple et fonctionnelle. L’affichage LCD présente la mesure instantanée, la pression en cours dans le brassard, la fréquence cardiaque, les indications de connexion Bluetooth et la date. Les grands nombres présentent la tension systolique et diastolique.

Mise en route rapide

Un packaging clair et pratique renferme un petit boitier muni d’un grand écran LCD, un brassard reprenant des consignes de pose et un mode d’emploi. L’appareil fonctionne avec 4 piles AAA/LR03, non fournies. Idée intéressante sur l’emballage: un QR Code qui permet de charger directement l’application gratuite MyVitals.

Sa manipulation est très simple : Start/stop pour lancer la compression du bandeau et la prise de mesure. M/nuage pour lancer la connexion Bluetooth et la synchronisation à l’application sur son smartphone et au Cloud.

L’application se télécharge sur l’App Store et intègre les derniers appareils de mesure dont le tensiomètre Track., Une fois chargée sur son smartphone et les accords validés, il est ensuite nécessaire de se créer un compte sur iHealth et de renseigner une série de données dont la taille, le poids, l’âge, … . Cette inscription permet de sauvegarder ses données dans un cloud et de les consulter en ligne.

Véritable assistant personnel, elle permet de prendre des mesures aux meilleures plages horaires et peut conseiller la prise de tension 3 fois au réveil et 3 fois au soir selon la règles des 3.

Tous les outils proposés par iHealth peuvent ainsi remonter leurs données dans une seule application.

On joue au docteur ?

Le placement du brassard est très simple, le revêtement glisse bien sur le tissu de la chemise et la fermeture se fait très simplement d’une main. Le tuyau de raccordement au tensiomètre est suffisamment long pour poser l’appareil sur ses genoux ou son bureau.

Il suffit ensuite d’appuyer sur le bouton Start pour lancer la prise de mesure. Le brassard se gonfle automatiquement et serre vraiment bien. Lors de sa décompression, on sent des picotements dans la main, signe d’une compression  forte sur les vaisseaux sanguins. Un témoin clignote sur l’écran en cas de perforation du brassard.

Synchronisation des données

Retour sur le smartphone pour lancer l’application MyVitals. Sur le Track une simple pression sur le bouton M/nuage lance la synchronisation mais elle peut aussi s’initier au départ de l’application. Jusqu’à 60 mesures peuvent être stockées dans l’appareil. Si des mesures ont été mal réalisées, il est toujours possible de les supprimer au sein de MyVitals.

Suivi des résultats

Les données peuvent être ensuite consultées sous forme de liste ou de graphiques pour suivre l’évolution des informations par date ou par moment de la journée. La base de données permet aussi de schématiser l’information par jour, semaine, mois ou année. Les données sont également synchronisées dans un cloud sécurisé auquel l’utilisateur a accès facilement par le site de ihealthlabs.eu. Les données sont stockées dans des clouds dédiés et agréés hébergeurs de données de santé.

Resultats fournis par iHealth-Talck
Crédit photo: DR

Allô Docteur

Toujours pratique, l’envoi de données est bien pensé et se base sur les fonctionnalités classiques d’un smartphone.

La vue liste permet d’envoyer les données sous différents formats : CSV, XLS ou PDF et selon une plage de dates. Quant aux graphiques liés à l’évolution des mesures, ceux-ci se transmettent par mail, Twitter ou Facebook selon vos souhaits.

L’envoi de données sous cette forme à son médecin peut surprendre mais aujourd’hui le corps médical apprécie que les patients se prennent en charge et travaillent à la prévention des risques de santé. Rien ne vous empêche de laisser votre médecin tester votre iHealth Track pendant une semaine pour qu’il puisse évaluer sa fiabilité. ;-)

 

Ecran envoi de donnees
Crédit photo: DR

Verdict

Présentée dans un précédent article iHealth fait régulièrement évoluer sa gamme de produits de santé. Par son prix très ajusté, ce tensiomètre Track devient une vraie porte d’entrée de ce type d’outils vers grand public. L’usage du tensiomètre est très simple et permet de contrôler facilement sa tension et simplifie l’envoi des données à son médecin. Très intuitive, l’application MyVitals permet de concentrer l’ensemble des informations des objets de santé proposés par iHealth et en fait un véritable hub de contrôle de la panoplie des objets connectés de iHealth.

Le iHealth Track est disponible à la FNAC et chez certains revendeurs Apple (Apple Premium Resellers) au prix de 39,95€. iHealth Track est un dispositif médical agréé par l’European Society of Hypertension (ESH).

Philippe Schreurs (St.)

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.