La nouvelle version de l’iPad n’aurait connu “que” 50 000 activations en Chine en un mois. Les chiffres de l’iPad Air 2 étaient 10 fois plus élevés.

© AP
© AP

Un mois après sa commercialisation, il n’y aurait eu que 50 000 iPad Pro activés en Chine (lire aussi : Test de l’iPad Pro : la tablette qui se rêvait ordinateur). Le chiffre paraît franchement faiblard, pour deux raisons : premièrement, il s’agit de la Chine, et donc d’un gigantesque marché. Deuxièmement, les chiffres de l’iPad Air 2 sont drastiquement plus élevés, puisque la tablette avait connu 557 000 activations en Chine un mois après son lancement.

Même si les produits ne sont pas comparables (marchés différents et un prix substantiellement plus élevé), un tel écart est franchement difficile à expliquer. Surtout que le marché chinois n’a cessé de croître depuis l’année dernière, année de sortie de l’iPad Air 2.

© DR
© Mashable

Pire encore, l’iPad mini 4, présenté en 20 secondes montre en main durant la keynote de septembre, se serait mieux vendu que l’iPad Pro. Si ces chiffres sont avérés, ils marqueraient un coup dur pour la Pomme qui semble placer énormément d’espoir dans cet iPad. Les ventes de tablettes pommées ne cessant de s’effondrer depuis quelques trimestres.

Si l’on se risque à l’extrapolation, le marché chinois représente environ un quart des ventes globales d’Apple. Cela voudrait donc dire que l’iPad Pro s’est écoulé à environ 200 000 exemplaires. Le chiffre est faible pour le premier mois de vente d’un nouveau produit. Surtout pour un produit Apple.

Il n’y a encore une fois rien d’officiel dans ces chiffres, surtout dans ce dernier basé purement et simplement sur de la spéculation.

Source : Mashable