Apple ne cède pas face aux autorités américaines sur la sécurité d’iOS

Tim Cook a précisé qu’il était impossible d’accéder aux données des appareils sous iOS 8 ou plus s’ils étaient verrouillés par un mot de passe.

© DR
© DR

Les autorités américaines, et notamment la NSA, ont la fâcheuse tendance à vouloir accéder aux données personnelles des utilisateurs. Mais Apple ne l’entend pas de cette oreille. En effet, Tim Cook a publiquement déclaré qu’il était impossible, même pour Apple, d’accéder aux données privées d’un iPhone si celui-ci est verrouillé par un mot de passe. Seule condition à cela, il faut que l’appareil soit équipé d’iOS 8 ou d’une version plus récente.

Le CEO a également déclaré que la sécurité et la protection des données sont des priorités absolues pour Apple, sans quoi la relation de confiance établie avec les utilisateurs serait rompue. Même s’il faut savoir faire la part des choses entre le marketing et les informations réelles, on peut voir une forte volonté de la pomme pour faire d’iOS un système le plus sur possible. Ainsi, le seul et uniquement moyen d’accéder aux données est de connaître le mot de passe.

La seule nuance posée par Apple concerne les appareils équipés de versions antérieures à iOS 8. Le chiffrage des données n’utilise pas les mêmes algorithmes et Apple possède une sorte de clé d’accès pour déchiffrer les données. Pour ces utilisateurs-là, Apple a fait le compromis de ce montrer la plus coopérative possible, en cas d’urgence. Mais les parts de marché d’iOS 8 et 9 sont tellement élevées que cela ne concerne qu’une minorité d’utilisateurs (plus ou moins 10%).

Source

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.