Bruxelles: il se fait voler son MacBook d’une manière surprenante

Souhaitant revendre son MacBook, un habitant de Marche-en-Famenne est tombé dans un piège bien organisé…

Crédit photo : DR
Crédit photo : DR

Soyez toujours prudents lorsque vous désirez revendre vos objets en passant par des sites de petites annonces. Notre membre du forum Maz0uu en a effectivement fait les frais le mois dernier. Sur notre forum, il a décidé de témoigner de sa mésaventure pour éviter que d’autres personnes tombent dans le piège qu’il a vécu.

Concrètement, cet habitant de Marche-en-Famenne a utilisé un site internet – dont il ne divulgue pas le nom – pour tenter de revendre son MacBook Air.

Rapidement, notre membre se fait contacter par une personne par SMS. Dans ces échanges de messages, cette dernière lui manifeste rapidement son intention de lui acheter son ordinateur, mais… qu’elle ne peut se déplacer en raison de soucis de santé (la personne évoque un accident de travail). Le candidat acheteur demande s’il est possible de faire le trajet jusqu’à Bruxelles, tout en précisant que c’est son fils qui viendra l’accueillir à l’entrée de son domicile.

Les deux personnes conviennent ensuite d’un prix (900 euros) pour la revente du MacBook. Et le vendeur se déplace jusqu’à Bruxelles à l’endroit qu’il lui a été communiqué pour réaliser la transaction.

Arrivé sur place, le vendeur contacte la personne par SMS pour lui signaler son arrivée. Il reçoit ensuite une réponse lui indiquant que le “fils” va ouvrir la porte du bâtiment pour le guider jusqu’à l’appartement. Comme prévu, le “fils” arrive et l’invite à le suivre.

Tout en montant un escalier pour rejoindre le premier étage, le “fils” essaie de négocier le prix coûte que coûte, mais le vendeur ne cède pas.

Arrivé dans le couloir du premier étage, les deux hommes se retrouvent à proximité d’une porte qui, selon le fils, donne accès à l’appartement de son père. Le “fils” demande s’il peut prendre possession de l’ordinateur pour l’apporter à son père et apporter ensuite les 900 euros. Le vendeur refuse en lui signalant qu’il n’a pas confiance, mais il finit par accepter devant l’insistance du “fils”…

La suite est facile à deviner : derrière cette porte se trouve, en fait, non pas un appartement mais… un escalier de secours. Le “fils” a donc pris la poudre d’escampette avec l’ordinateur sous le bras. Et il a été impossible à rattraper…

Dans cette affaire, le vendeur a donc perdu 900€, les frais d’essence occasionnés par le trajet (2 x 112 Km), le temps passé pour faire les trajets (2 heures), sans compter sur le temps passé dans un commissariat de Bruxelles où il a décidé de déposer plainte.  L’inspecteur en charge de son dossier lui a indiqué qu’il y a déjà eu récemment deux autres faits similaires à l’adresse où s’est déroulé le vol (commune de Saint-Josse-ten-Noode), ainsi qu’à un autre endroit situé à Evere.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.