La société britannique Dyson a apporté des fonds pour le développement des batteries nouvelle génération de la société américaine Sakti qui pourraient rallonger jusqu’à deux fois l’autonomie des appareils.

Crédits photo: D.R
Crédits photo: D.R

La société britannique Dyson a investi 15 millions de dollars dans le but de financer les batteries nouvelle génération en développement de Sakti. Ces batteries ont la faculté de rallonger à deux fois le temps pendant lequel l’appareil peut fonctionner sans avoir besoin d’un apport énergétique comparativement aux batteries dites classiques.

Cette capacité de doubler l’autonomie des appareils vient du fait que ces batteries fonctionnent à partir d’une technologie à films minces qui peut être comparée à celle utilisée pour concevoir les écrans LCD. En somme, la quantité d’énergie stockée se voit doublée et celle-ci n’est constituée d’aucun liquide inflammable.

C’est un événement très important pour la société Dyson qui est une société d’ingénierie et de fabrication mondiale qui pèse plusieurs milliards de dollars. Et ils ont la volonté, la nécessité et la capacité d’intégrer notre technologie dans leurs produits en circulation et d’évoluer rapidement.” a déclaré lors d’une interview la CEO de Sakti, Ann Marie Sastry.

Dyson, qui a tracé des plans pour faire 100 nouvelles machines au cours des quatre prochaines années, a décrit la technologie de Sakti comme un bond en avant significatif.

La société Dyson n’est pas la première à avoir apporté des fonds pour financer le développement des batteries de Sakti. Khosla Ventures, General Motors Ventures, Beringea et Itochu Technology Ventures ont également apporté une contribution financière de 5 millions de dollars à ce projet.

Source: freep

 

Angélique C. (St.)